nti

journal du 6 juillet

 

Journal du 1er juillet

C'est aujourd'hui que nous avons quitté l'Italie après deux mois passé entre San Remo et Santa Maria de Leuca. C'est un peu avec regret que nous quittons ce pays, non seulement parce qu'il est beau ; d'ailleurs ce n'est pas pour rien que le pape s'y est installé ! Mais aussi par ce que les italiens sont vraiment des gens adorables, affables, accueillants, riants, etc, etc... malgré notre mésaventure de ce matin au départ du port de Santa Marie de Leuca :

= on largue les amarres à 9 heures : échoués! Pas d'eau probablement à cause de la marée basse (et oui il y a des marées en méditerranée – probablement 40 cm de marnage – mais cela a suffit à nous échouer ! Donc on appelle le port pour une assistance (4 fois en ½ heure). Au bout du compte un type arrive avec une barque à moteur, plutôt de mauvaise humeur! Impossible de nous sortir avec sa barque. je lui suggère de prendre un bateau plus puissant. Il va donc chercher un bateau de pêche !

On s'en sort enfin! Commencent alors les ennuis : il nous réclame 50 euros ! Puis 30 euros puis 150 euros ! Refusant, il nous arraisonne et nous oblige à nous amarrer au quai des pêcheurs. Un soi disant représentant des pêcheurs arrive et nous réclame 200 euros! J'appelle en vain la capitainerie qui manifestement tape en touche! Alors j'appelle la costeria guardia. Ils arrivent drapés de leurs magnifiques uniformes blancs. C'est après bien des palabres ( deux heures, dans toutes les langues : italien, français, anglais, espagnol et portugais ! -) et « l'entêtement » de Véronique, avec un brin de colère, pour ne pas dire plus, que l'affaire s'est réglée, sans débours de notre part. Comme quoi il ne faut rien lâcher !!!

A part cela allez vivre en Italie ! C'est un pays baigné des dieux !

 

Journal du 5 juillet

 

Pas de nouvelles de notre part depuis bien longtemps ; une cause : nous n'avons plus internet à bord depuis que nous sommes en Grèce ! la Grèce n'est pas l'Italie !!! On aura probablement l'occasion de revenir sur ce sujet.

 Nous sommes donc arrivés sur la première île grecque : Othoni, le 1er juillet au soir. Le lendemain, cap sur Corfou et nous y sommes depuis. Nous avons mouillé devant la vieille ville et donc profité des ballades dans ces ruelles avec ses façades ocres qui rappellent u:n peu les demeures vénitiennes, mais étroites et bondées de restaurants et de cafés. Sans oublier de flaner sur l'esplanade avec ses arcades qui rappellent la rue de Rivoli (et pour cause, elle a été réalisée sous l'occupation de Napoléon par un maréchal d'empire dont j'ai oublié le nom (cherchez!).

Première impression : on mange mal en Grèce!!

Deuxième impression : le pays semble plutôt désorganisé... bon! on verra à l'usage.

Hier après matin, n'ayant presque plus d'essence pour notre annexe, on se met en quête d'en trouver dans les deux ports qui nous environnent. Et bien aucun poste! le premier est à trois km. en ville! Il y a pourtant plein de petits bateux à moteurs qui nous entourent. Comment font ils?

 C'est alors que nous décidons d'aller chercher de l'essence dans une marina à 5 milles au nord et que les ennuis ont commencé. Le guindeau qui permet de relever l'ancre est "out of order" et la profondeur ne s'affiche plus sur la centrale de navigation, ce qui est plutôt génant dans des eaux peu profondes !

 Nous sommes donc depuis hier soir à marine Gouvia en attente de réparation.

Ce qui nous ne a pas empêché de recevoir nos deux premiers invités : Adrien, le fils de Véronique et Jackie sa copine (de Véronique!).

 

à suivre...

ps il fait 35 degrés...

mardi 6 juillet 19 heures

face à la piscine de la marina qui dispose de WIFI je peux vous envoyer ce mail et vous informer que tout est réparé (même la pompe à eau qui a rendu l'âme ce matin !!!!!!!)

 

0507