nti

journal du 29 octobre

 

Vendredi, le 29 octobre,

 

Allons nous passer l'hiver à Syros? La question se pose sérieusement... encore bloqués par un méchant coup de vent (35 nœuds de Nord Ouest), la température a chuté de 10 degrés.

 

Nous avions enfin quitté Mikonos le 26 octobre. Le choix d'une escale à Syros s' était présenté à partir du moment où nous avions décidé de rejoindre la Turquie en passant par le sud des Cyclades (Naxos, Amorgos, Leros, Kos). Mais une fois de plus nous sommes bloqués, coincés ! Une journée de navigation et 4 jours d'attente dans les bistrots ! Que faire d'autre d'ailleurs, sinon d'assister à la fête du « refus » ( Jour d'Ochi) : le 28 octobre 1940 le premier ministre grec a refusé l'entrée des troupes fascistes italiennes. C'est l'occasion d'un rassemblement populaire avec, hier à Ermoupolis, le défilé de toutes les écoles de la ville, en présence des officiels, dont l'évêque catholique et le pope orthodoxe. Il faut dire que Syros et plus particulièrement sa capitale Ermoupolis, possède la caractéristique de compter une communauté catholique qui se serait installé sur l'île vers l'an 323, d'après la dalle scellée sur le fronton de l'église. Il y a d'ailleurs deux quartiers distincts, l'un catholique, l'autre orthodoxe.

Et puis raisonnablement nous devrions pouvoir partir vers Naxos dimanche...

 

 

2910