nti

journal du 03 novembre

 

Mardi 02 novembre.

 

Allons nous, nous réconcilier avec les Cyclades?

Toujours est-il que depuis trois jours nous pouvons enfin naviguer à notre convenance : vent modéré, mer belle et du soleil. Nous en avons donc profité pour faire de la route car nous devons être à Kos en fin de semaine (à Kos des Vernier). Nous avons quitté Syros dimanche pour Naxos, puis Amorgos hier, île excentrée au sud Est des Cyclades.

Comme Naxos elle est très montagneuse (800 m le point culminant) et déchiquetée, ce qui lui donne un aspect spectaculaire. C'est sur cette île que fut tourné le Grand Bleu.

Naxos est la plus grande île des Cyclades, Elle est aussi très fertile, contrairement aux autres îles. Nous avons pu y apprécier son bon vin, qui est paraît-il est un antidote au chagrin d'amour, selon la légende sur Dionysos (dieu du vin) qui en arrivant sur l'île tomba amoureux d'Ariane et l'épousa après qu'elle eut été abandonnée par Thésée, quelle histoire!

Il y aussi d'excellents fromages que nous avons eu le loisir de goûter.

Naxos possède de grandes et belles plages que nous avons admirées en longeant l'île du Nord au Sud.

Ce soir nous sommes sur l'île d' Astipalaia, l'île la plus à l'ouest du Dédocanèse. C'est une île insolite, en dehors de tout tourisme, mais magnifique avec sa chora (voir wikipédia) et son château fort au dessus du port. En forme de papillon, montagneuse et aride (il n'y a pratiquement aucune végétation) elle est spectaculaire. Elle a en plus la réputation d'y bien manger, ce que nous avons pu constater ce soir.

.

Mercredi 03 novembre

 

Il est 18 heures, la nuit est tombée depuis une heure, ce qui ne nous empêche pas de siroter un ouzo en terrasse sur l'île de Kos où nous venons d'arriver. Navigation sans problème, sous soleil, sans vent et au grand regret de l'équipage, sans poissons.

0311