nti

12 mai 2010

décidemment les instabilités du bassin méditerranéen nous déstabilisent.Non seulememt la route est plus longue que prévue et le temps passé en mer est plus court: Hier au départ de Savone, la houle nous a cueilli : une mer hachée, amplitude courte avec une dominante Est Sud Est, juste la ou nous mettions le Cap. Sans vent en plus au début ce qui rendait la situation très inconfortable. Le vent  s est levé vers 10h30 mais pas dans la direction souhaitée, ce qui nous a contraint à mettre le cap sur Genes. A 15h30 la situation était sous controle: les sardines étaient délicieuses et le rosé frais 

1205