nti

billet du 5 juillet 2015

Journal du 05 juillet 2015

 

 

Nous avons quitté CARLOFORTE le 2 juillet à 6 heures pour Minorque (PUERTO MAHON, sur la côte Est).

190 milles à parcourir sans vent (donc presque tout au moteur) et avec une houle formée, trois quart arrière : navigation éprouvante.

Et au bout de 40 heures, la récompense : l'arrivée à Minorque à Puerto MAHON.

 

Nous aurons passé une semaine à CARLOFORTE avec bonheur, tellement cette bourgade est charmante. Il y règne une atmosphère paisible, les habitants sont encore plus italiens : joyeux, accueillants, disponibles ; les français devraient prendre quelques leçons !

Nous étions trois bateaux à couple sur le quai public (gratuit!) : nos amis, rencontrés l'année dernière à Syracuse, que nous avons retrouvé à Pantelleria ; nous devrions nous suivre jusqu'aux Canaries. Ils ont quitté la France depuis deux ans pour un « tour du monde », avec leur fille de 8 ans, la chienne « SLOOP » et le chat « KEETCH ». Un ami les accompagne pour quelques temps.

Et puis un couple avec leurs deux filles (8 et 13 ans), qui ont décidé de faire un break de huit mois. Ils sont partis de Lorient et devraient relâcher en Turquie.

C'est ainsi que les soirées se sont prolongées.

Nous avons quitté l'Italie avec regrets, tant il y fait bon vivre. L'Espagne sera une autre expérience à vivre.

Minorque est la plus petite des trois îles principales des Baléares avec Majorque et Ibiza. C'est aussi la plus pittoresque et la mieux préservée.

Sa capitale, Puerto MAHON est un port au fond d'une baie, qui est protégée de tous les vents.

Découverte de la ville hier soir, et de ses tapas dégustés au marché aux poissons... folklore assuré !

 

2505 1704 2505