nti

billet du 26 juin 2015

Journal du 26 juin 2015

 

Notre séjour à Trapani aura duré 12 jours. En attente d'une pièce moteur qui venait du nord de l'Italie (il s'agissait d'une durite du circuit de refroidissement), et d'une bonne fenêtre météo pour rallier la Sardaigne. Les gardes côtes qui ne nous accordaient que 48 heures au mouillage dans le port, nous aurons supporté bien plus ! En fait ils auront été bienveillants.

Nous mettrons à profit ce séjour pour découvrir Trapani et ses environs : Erice, village médiéval perché à 750 m au dessus de la ville.

Trapani ne manque pas de charme, notamment la vieille ville, mais qui est assez circonscrite. Nous profiterons tous les matins du marché aux poissons : calamars, gambas, espadon, …

C'est un peu avec regret que nous quitterons la Sicile et les Siciliens, tant il y fait bon vivre.

 

Lundi 22 juin 5 heures, nous quittons le port de Trapani. Le jour commence à se lever. Nous naviguons avec prudence car le plan d'eau est encombré d'embarcations de pêche.

A 8 heures la route est libre et nous avons de l'eau à courir jusqu' à la côte sud ouest de la Sardaigne distante de 190 milles, que nous parcourrons en 32 heures.

La journée est une alternance de voile et de moteur. En revanche la nuit est idéale : 15 nœuds de vent de travers de 20 heures à 5 heures du matin, heure à laquelle le vent nous abandonne jusqu'à notre arrivée à Porto di Teulada. Dans la nuit nous aurons embarqué trois calamars volants ; c'est bien la première fois que nous en voyons.

Porto di Teulada est une marina charmante, entourée de collines boisées, mais perdue au milieu de nul part : le village est à 7 km. Au moins c'est calme.

 

Le 24, nous quittons Porto di Teulada pour prendre un mouillage dans une baie sur la côte ouest : Porto Pino. C'est un endroit charmant. Les fonds sont de sable et la mer est turquoise. Une grande plage de sable blanc parcoure la baie. Sur la partie ouest il y a un chenal qui même à des étangs. Il est bordé de villas cachées dans la pinède. Cet endroit est un paradis.

 

Aujourd'hui, 26 juin.

Nos sommes à Carloforte, la seule commune de l'île de San Pietro, située en face de la Sardaigne : un charme fou ! Photos à venir bien entendu...

Nous y resterons quelques jours pour profiter d'un festival qui démarre ce soir et d'une bonne fenêtre météo pour Les Baléares...

2505 2905