nti

l'arbre à mastic


La spécialité de CHIOS est l'arbre à mastic, arbuste dont le tronc va être entaillé et qui va produire une résine aux effets multiples grâce à ses vertus médicales salutaires reconnues depuis l'antiquité :
soins dentaires, hygiène de la bouche, renforcement des gencives,...
gomme à mâcher : c'est le premier chewing-gum !
cosmétologie, etc...
mais c'est surtout une liqueur qui est intéressante, j'en ai fait l'expérience.
Il semblerait que les sultans croyaient en sa vertu aphrodisiaque, je n'en ai pas fait l'expérience.

L'île de CHIOS est la seule au monde à disposer d'une AOC pour cette production.
Le processus de fabrication est complexe et très artisanal ; une fois la résine coulée sur la terre (préparée à cet effet), il faut la récolter la nuit, car après, sous l'effet du soleil elle fond et devient inexploitable. Ensuite vient un long travail de tamis, effectué par des locaux (le plus souvent des vieux, qui passent des journées sur le pas de leur porte à séparer le « grain de l'ivraie ») .
A l’usine, le mastic est lavé plusieurs fois puis étendu pour sécher. Après le séchage, le mastic est déposé sur des tables «écuelles» où les ouvriers  vont nettoyer de nouveau le mastic à l’aide d’un canif morceau par morceau. Le mastic ainsi nettoyé est trié par taille à l’aide d’une machine : gros, fin, poussière et sous-produit. Après plusieurs raffinages, le mastic propre est conditionné en fonction la production.

p1000779.jpgp1000791.jpgdsc0154.jpg

2505 2905

×